Existent-ils des stéroïdes dédiés aux femmes ?

Existent-ils des stéroïdes dédiés aux femmes ?

Vous vous demandez s’il existe des stéroïdes destinés aux femmes ? La réponse est simplement oui. Les hommes ne sont pas les seuls à avoir recours aux stéroïdes. Il existe, en effet, des stéroïdes exclusivement dédiés aux femmes. Seulement, la question que l’on devrait plutôt se poser est de savoir, quel sera l’effet des stéroïdes sur le corps de la femme ? C’est ce que nous découvrirons dans cet article. Zoom sur les stéroïdes, en particulier sur ceux dédiés à la gent féminine.

Qu’est-ce qu’un stéroïde ?

Généralement employés au pluriel, les stéroïdes sont des lipides, soit naturels, soit synthétiques, ayant des effets physiologiques divers. Chez les hommes, les femmes, les animaux, tout comme chez les végétaux, ils sont secrétés par les glandes endocrines responsables de la libération des hormones.

Les stéroïdes contiennent des stérols (alcools), des acides biliaires, et diverses hormones. En ce qui concerne les hormones stéroïdiennes très proches des stérols, elles rassemblent les hormones corticosurrénales (cortisone, cortisol, aldostérone), les hormones dérivées des organes génitaux mâles et femelles (testostérone, œstrogène, et progestérone), puis les substances excitant l’activité cardiaque, telle que la digoxine et la digitoxine.

Il existe divers types de stéroïdes. On retrouve les stéroïdes sexuels, les stéroïdes neuroactifs et les stéroïdes anabolisants.

  • Les stéroïdes sexuels

Ces stéroïdes à caractère sexuel participent à la stimulation de l’activité sexuelle et de la libido. On a recours à la testostérone dans ce cas.

  • Les stéroïdes neuroactifs

Les stéroïdes neuroactifs servent à agir sur le système nerveux central, en l’occurrence lors d’un traitement contre l’épilepsie.

  • Les stéroïdes anabolisants

Ce sont les plus utilisés. On a recours à la testostérone pour fabriquer des stéroïdes anabolisants destinés à augmenter le poids et la masse musculaire. De nombreux sportifs l’utilisent d’ailleurs. Lesdits stéroïdes anabolisants (SAA) sont naturellement sécrétés par les glandes endocriniennes chez la femme et l’homme, notamment la testostérone, même si l’homme en produira 3 fois plus que la femme. C’est ce qui suscite justement l’usage massif des stéroïdes par les femmes.

Élaborés en 1935, et administrés pour la première fois à des bodybuilders dès 1938, les stéroïdes anabolisants synthétiques ont démontré leur capacité à augmenter la masse musculaire sans séquelles graves sur la santé. Depuis, il a été mis sur pied des produits de synthèse naturels à base de testostérone androgène, tant destinés aux hommes qu’aux femmes, et dont l’usage est autorisé et réglementé par la loi.

Stéroïdes destinés aux femmes : pour quels effets ?

Plusieurs raisons justifient l’utilisation des stéroïdes par les femmes. Elles varient le plus souvent selon le groupe des stéroïdes et l’avantage associé.

Bien souvent, quand on évoque le sujet des stéroïdes, on pense directement aux sportifs, aux muscles développés. Pourtant, il existe de nombreuses femmes sportives à l’affût du corps parfait, pour des performances meilleures. Elles sont d’ailleurs nombreuses à utiliser à ce jour des stéroïdes anabolisants. C’est le cas de Monica Mollica, athlète suédoise de renom, et d’Alina Popa, arrivée en seconde place au championnat Miss Olympia et sacrée championne de l’IFBB.

Faut-il préciser que les performances recherchées par les femmes dans l’univers sportif sont loin d’être les mêmes. Certaines athlètes comme les femmes bodybuilders et les gymnastes prennent des stéroïdes en vue de développer leur masse musculaire, en augmentant ainsi leur poids. C’est un résultat qui leur permet de mieux résister aux épreuves de leur catégorie. Pendant ce temps, d’autres les prennent simplement afin d’obtenir un corps svelte, musclé, et fin. C’est l’exemple des pom-pom girls, des skieuses, des footballeuses, et autres.

Hélas, la prise de certaines hormones synthétiques présentes des effets secondaires, comme la virilisation. Il s’agit des stéroïdes extrêmement virilisants qui sont à déconseiller pour les femmes. Toutefois, il existe de nombreux stéroïdes efficaces pour les femmes, et qui sont régulièrement pris par des athlètes féminines.

Top 3 des stéroïdes dédiés aux femmes

Sur le marché aujourd’hui, on retrouve de nombreux stéroïdes destinés aux femmes. Mais certains se démarquent du lot par leur efficacité.

  • L’Anavar

Il s’agit d’un stéroïde principalement composé d’Oxandrolone. Il est très populaire chez les sportives, car il n’a aucune conséquence négative sur la santé, mais seulement à condition d’être bien utilisé.

En effet, l’Anavar, utilisé selon une posologie conseillée par un médecin, ne bouleverse ni les cycles hormonaux, ni le métabolisme de base. Peu aromatisé, l’Anavar ne perturbe pas le taux androgènes/œstrogènes. Il ne cause aucune virilisation, ses actions androgènes étant presque inexistantes. Il ne provoque donc aucun effet secondaire de virilisation.

L’Anavar brûle efficacement les graisses, permettant un raffermissement des muscles, ainsi qu’une optimisation de l’énergie musculaire. Autant d’avantages recherchés par les athlètes dames. Mieux, l’Oxandrolone qui est la principale substance active de l’Anavar n’occasionne pas de rétention d’eau, écartant par conséquent les risques d’hypertension artérielle, et donc d’AVC.

  • Le Clenbutérol

Il s’agit également d’un stéroïde anabolisant plutôt léger, dont l’effet anti-catabolisant permet en même temps une perte de poids, grâce à la combustion des graisses. Au départ aussi réservé aux recours vétérinaires, le Clenbutérol est très efficace, car il empêche une prise de poids, avec un effet anabolisant léger qui permet de maintenir une bonne masse musculaire.

  • Le T3 Cytomel

Ici, il s’agit plutôt d’une hormone thyroïdienne, et non d’un anabolisant. Le T3 Cytomel entraîne la combustion rapide des graisses, au même degré que les stéroïdes tel que le Clenbutérol ou le Winstrol. Il assure une perte de poids très efficiente, de par la fonte des graisses. C’est ce qui fait de lui un stéroïde très prisé, autant des femmes que des hommes.